750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

blog culinaire avec recette, du salé au sucré, de l'apéro au dessert dirons nous.....

Délice et Saveur de Nath

Verrines de gaspacho de betterave, fraise, pesto de roquefort

Verrines de gaspacho de betterave, fraise, pesto de roquefort
Verrines de gaspacho de betterave, fraise, pesto de roquefort

Ma super amie ( que je nomme amicalement "mon tit gruyère" est venue me rendre visite aujourd'hui, et comme je sais qu'elle est fine bouche et épicurienne j'ai voulu lui préparer un bon petit repas en testant des nouveautés.

Nous avons commencé par cette verrine sucrée salée avec un pesto non pas avec du basilic, je n'en ai pas trouvé mais avec des fanes de carottes, c'est très bon aussi, et comme cela je participe au zéro déchet....

Elle est toute en couleur non? Idée trouvée sur le site : journal des femmes. Je vous donne la recette avec le pesto au basilic, sinon, vous le remplacez avec fanes de carotte, de radis, orties.....

Les betteraves viennent de mon maraicher   Les jardins de Jimmy, Loïc et Jilly

 

Ingrédients :

* 250 g betterave cuite

* 400 g de fraises (congelées du jardin pour moi)

* 1/2 cuillère à café de sel

* huile d'olive

* poivre du moulin

Pesto :

* 1 poignée de basilic

* 15 g pignons de pin

* huile d'olive

* 20 g Roquefort + copeaux

 

Réaliser le pesto: au mortier ou robot-coupe, mixer le basilic, les pignons, et le Roquefort. Ajouter l’huile d’olive en filet petit-à-petit afin d’obtenir une pâte épaisse et onctueuse. Veiller à mixer par à-coups afin de ne pas trop faire chauffer l’ensemble. Poivrer. Réserver au frais en mettant un film au contact.

Équeuter les fraises, couper les betteraves cuites en gros cubes. Mixer finement avec le sel et une cuillère à soupe d’huile d’olive. Rajouter un peu d’eau si nécessaire, de façon à obtenir la consistance d’une soupe. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire, ajouter un peu de sucre si les fraises sont trop peu sucrées. Réserver au frais quelques heures, toute la nuit pour moi.

Pour le service, remplir des verrines de gaspacho, poser une 1/2 cuillère à café de pesto par dessus, émiettez un peu de Roquefort, poivrer, déguster bien frais! J'ai ajouté des lamelles de bacon grillé pour apporter du croquant.

La recette vous plait? N'hésitez pas à faire un tour sur mon blog, d'autres pourraient également vous satisfaire, et surtout n'hésitez pas à me rejoindre et à me laisser un petit commentaire auquel je ne manquerai pas de vous répondre.

 

Ma minute d'histoire :

La betterave fait l’unanimité quand elle rentre dans la composition de l’éthanol et donc des biocarburants. Comment est-elle arrivée jusqu’à nous et dans quel contexte ? Histoire d’une bête rave qui a su prendre sa place dans notre agricultureOn la dit potagère, fourragère ou sucrière. Sa couleur rouge sombre, sa douceur, son goût... Christine Barbace, de la Mission Agrobiosciences, revient sur l’histoire de la Betterave et, aussi, sur nos souvenirs d’enfance.

Elle fait aussi l’unanimité quand elle rentre dans la composition de l’éthanol et donc des biocarburants. Comment est-elle arrivée jusqu’à nous et dans quel contexte ? Histoire d’une bête rave qui a su prendre sa place dans notre agriculture.

Dans la littérature grecque vers 420 av. J.C, la betterave faisait déjà parler d’elle. A l’époque, un miel végétal était extrait de sa racine et ses feuilles servaient à l’alimentation du bétail. Au moyen-âge, cette cousine de la bette et du céleri-rave était le plus souvent cultivée dans les monastères de France et d’Espagne, puis sur tout le territoire européen. Dès 1575, l’agronome français Olivier de Serres remarqua sa forte teneur en sucre, mais l’intérêt pour la betterave sucrière ne sera suscité qu’en 1747 quand Andreas Sigismund Marggraf, un chimiste prussien, démontrera que les cristaux sucrés de betterave sont les mêmes que ceux de la canne à sucre. Il faut attendre quarante ans et la guerre contre l’Angleterre pour que cette plante ressorte de nos champs. Le blocus continental privait la France de sucre de canne. Suite sur : https://www.agrobiosciences.org/

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
bien appétissante cette petite verrine...
Répondre
N
Oui merci, deux saveurs qui s accordent parfaitement. Bonne journée
L
Avec ces fraises c'est une version très originale il faudrait que j'y pense au printemps bises
Répondre
N
Ouiiii, le mélange fonctionne très bien !!!
T
quelle jolie verrine!
bonne soirée
Répondre
N
Toute en couleur, merci beaucoup