Bûche aux marrons

Publié le par nathalie

Succomberez vous au fondant du marron?

Succomberez vous au fondant du marron?

Un bon dessert de fêtes de fin d'année assez simple à  réaliser. 

 

Préparation : 30 mn                    Cuisson : 10 mn             Assez facile

 

Ingrédients :

Pour la génoise :

* 40 g de Maïzena

* 6 oeufs

* 40 g de sucre

Pour la garniture :

* 15 cl de crème liquide (Elle et Vire)

* 100 g de crème de marrons

Pour la décoration :

* 100 g de chocolat noir (Nestlé Dessert)

* 10 cl de crème fraiche

* déco de Noël, perles argentées ou autres.....

 

Préchauffez le four à 180° et préparez la génoise. Séparez les blancs des jaunes d'oeufs.

Réservez les blancs. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent et doublent de volume. Battez les blancs en neige fermes. Ajoutez la Maïzena aux jaunes d'oeufs puis incorporez délicatement les blancs.

Versez la préparation sur une plaque à pâtisserie recouvert de papier sulfurisé et enfournez pour 10 mn.

Retournez le biscuit sur un torchon propre et roulez le sur lui même sans attendre.

Fouettez  les 15 cl de crème en chantilly et incorporez y doucement la crème de marrons.

Déroulez doucement le biscuit, répartissez la crème sur la génoise. Roulez à nouveau le gâteau et coupez les extrémitées pour une finition bien nette.

Faites chauffer la crème liquide sans la faire bouillir et versez la sur le chocolat coupé au couteau. Mélangez jusqu'à obtention d'une crème bien lisse.

Laissez refroidir cette ganache, quand elle commence à bien durcir, l'étaler sur le gâteau.

Décorez avec vos décos de Noël, des billes chocolatées, argentées ou autres, libre cous à vos envies.

 

Ce dessert n'est pas compliqué, si vous n'aimez pas la crème de marrons, mettez de la purée de fruits ou autres.....

 

Ma minute d'histoire : Pendant plusieurs siècles, on a eu pour habitude, lors de la veillée de Noël, de faire brûler dans la cheminée une grosse bûche qui devait se consumer très lentement : durant au moins trois jours, si possible jusqu'au nouvel an et dans l'idéal jusqu'à l'Epiphanie ! C'était souvent l'occasion de rassembler tous les habitants de la maison (enfants, parents, grands-parents, domestiques) autour du foyer.
En Provence, la tradition voulait que ce soient le plus vieux et le plus jeune qui mettent la bûche dans le foyer !

 

Publié dans dessert

Commenter cet article