750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

blog culinaire avec recette, du salé au sucré, de l'apéro au dessert dirons nous.....

Délice et Saveur de Nath

Tarte aux blettes et au roquefort

Tarte aux blettes et au roquefort
Tarte aux blettes et au roquefort

Les tartes salées et quiches font partie des classiques incontournable que l'on aime servir à table. Et si on les revisitait?

Une pincée d'originalité, un zeste de créativité et le tour est joué.

C'est sur un des livres Gourmand que mon choix s'est arrêté. Encore beaucoup de cotes de blettes au potager donc... ET ce qui m'a beaucoup plus c'est que l'on utilise les tiges et le vert, zéro déchet !!!

Ingrédients :

* 500g de blettes

* 2 oeufs

* 25cl de crème liquide

* 150g de roquefort

*1 pâte feuilletée

*beurre

* 2 pincée de noix de noix de muscade

* sel et poivre du moulin

 

Lavez les blettes. Séparez le vert des tiges. Eliminez les fils des tiges, coupez les en morceaux, émincez le vert. Faites cuire les tiges des blettes 15 mn dans une casserole d'eau bouillante salée.

Ajoutez le vert et laissez cuire encore 3mn. Egouttez le tout au maximum. Toute la nuit pour ma part.

Préchauffez le four à 180°, abaissez la pâte feuilletée dans votre moule à tarte.

Fouettez les oeufs dans un cul de poule avec la crème, la muscade, du sel et du poivre. Répartissez les blettes cuites sur le fond de tarte. Déposez des morceaux de roquefort par dessus, puis versez l'appareil à tarte.

Enfournez pour 30 à 35mn.

Ma minute d'histoire :

D’après les botanistes et les historiens, la blette aurait vu le jour à la chaleur du bassin méditerranéen. Des traces de culture et de consommation ont été trouvées tant en Mésopotamie que dans la Rome Antique. Au Moyen-Âge, elle se consomme en soupe, la « porée » (ou « poirée »), qu’on additionne de poireau .

Ce légume rustique également appelé bette ou carde est très apprécié des consommateurs, si bien qu’il est cultivé en grandes quantités. Les espèces sont sélectionnées pour fournir des côtes bien larges. Au XVIe siècle, le botaniste Bauhin en répertorie des variétés de différentes couleurs : blanches, vertes, mais aussi jaune et rouge. Si la fin du XIXe siècle voit la culture d’une dizaine de variétés, le début du siècle suivant voit sa consommation décliner peu à peu avant de connaître un regain ces dernières décennies.

Chez le producteur

  • Les semis sont mis en terre au mois d’avril, à la fin des gelées.
  • À maturité, deux mois et demi après, les blettes sont cueillies. Le producteur casse alors quelques côtes sur chaque pied – de nouvelles feuilles repousseront ensuite – et les met en bottes de 1 kg chacune.
  • Les blettes sont expédiées le jour même pour être mises à disposition sur les étals dès le lendemain, garantissant la grande fraîcheur de la production.

Des blettes sauvages peuvent être récoltées de la fin de l’été à celle de l’automne principalement dans la moitié sud de la France. https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/legumes-feuilles/blette/tout-savoir-sur-la-blette

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
coucou délicieuse cette association, j'en raffole, bisous
Répondre
N
Merci beaucoup, bises
L
Elle me plait bien ta tarte le roquefort va bien avec les blettes. J'en ai cuisiné ce week end d'une manière complètement différente, en gratin, et pour moi toute seule car malheureusement mon mari ne les supporte pas et fait la grimace à chaque fois que je rentre avec une botte de blettes, j'arrive bien souvent à le faire changer d'avis en matière culinaire mais là pas moyen
Répondre
N
Oui, c est une découverte pour moi avec le roquefort, même le fait de mettre les côtes dans une tarte, je ne faisais pas, et bien en fait c'est pas mal du tout 😉. D ailleurs on en teste une nouvelle ce soir, autre fromage...Bises, et je confirme pas facile de faire apprécier les blettes à tous, mon fils c est niet catégorique 🤣😂😂