Velouté de rosés des prés

Publié le par nathalie

Velouté de rosés des prés

Bonjour à toutes et à tous, j'ai la chance d'après pas mal de rosés des prés dans ma pelouse alors pas la peine d'aller bien loin pour ramasser des champignons.

Donc j'en mange assez souvent durant cette période et je cherche toujours de nouvelles façons de les cuisiner.

Je suis tombée sur un velouté sur cuisine AZ qui m'a donné envie d'essayer ce potage.

J'ai un tout petit peu modifié.

Il est délicieux, je vous le recommande.

 

Pour 4 personnes, vous aurez besoin de :

 

Ingrédients :

* 500g de rosés des prés frais

* 50 cl de lait

* 1 grosse ou 2 tomates moyennes

* 1 gousse d'ail

* 1 oignon

* beurre

* herbes aromatiques( pour moi estragon, thym, persil, sarriette)

* sel et poivre

 

Pelez vos tomates et coupez les en grosses tranches.

Pelez l'ail et l'oignon et les coupez en morceaux.

Lavez soigneusement et épluchez le chapeau de vos champignons.

Mettre une noix de beurre dans votre cocotte et y faire revenir ail et oignon, ne pas faire brûler.

Ajoutez les tomates, bien remuer et ensuite les champignons. Salez et poivrez.

Mettre un couvercle et cuire à feu normal 15 mn, les champignons vont rendre leur eau. Bien remuer de temps en temps.

L'eau presque toute évaporée, ajoutez les herbes aromatiques et le demi litre de lait. Dés que la soupe reprend l'ébullition, ôter la cocotte du feu et passez au mixer, puis au chinois et remettez sur feux doux 10 mn en remuant bien.

Rectifiez l'assaisonnement et servez bien chaud.

 

Nous on s'est régalé, alors à vous......

 

 

Ma minute d'histoire :

Comment reconnaître ce champignon ?

Son chapeau est épais, d’abord globuleux ou hémisphérique, devenant presque plat vers la fin et mesurant alors jusqu’à 10 cm de diamètre, blanc pur à beige pâle, lisse et soyeux.
Ses lamelles, étroites et serrées, sont rose chair au tout début, s’obscurcissant pour prendre une coloration brun noir au fur et à mesure que le chapeau s’étale. Son pied est court, plein, cassant, légèrement rétréci en pointe arrondie à la base, blanc, brunissant avec l’âge, un peu floconneux sous l’anneau; celui-ci mince, peu développé, se désagrégeant assez vite.
Sa chair blanche, épaisse au centre du chapeau, rosit très légèrement à la coupe. Odeur agréable de champignon de Paris.

Où pousse-t-il ?

Le rosé-des-prés pousse dans la plupart des régions en troupes ou en cercles. Il apprécie les zones d'élevage du bétail. Nous vous conseillons de le cueillir lorsque les lamelles sont bien roses, parfois à demi masquées par un voile blanc. Pendant ce bref moment, le chapeau est alors bien bombé et ferme de consistance.

À quelle époque ?

Le rosé-des-prés peut être abondant dès la fin de l’été, jusqu’à la fin novembre si le temps reste clément. On le voit plus rarement au printemps, en mai ou juin. (rustica).

Publié dans entrèe chaude

Commenter cet article

Angelilie 22/09/2017 01:54

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

Nath 22/09/2017 08:52

Merci beaucoup

Amélie 17/09/2017 09:12

C'est le moment de faire de la soupe...ça réchauffe :-)

Nath 17/09/2017 10:43

Et oui le froid revient