Caviar de carottes

Publié le par nathalie

recette du blog "les délices de Naïma"

recette du blog "les délices de Naïma"

Mon amie Céline m'a parlé un soir de caviar de carottes, elle en avait mangé dans le w.end et avait trouvé cela délicieux.

Je ne connaissais pas du tout alors j'ai farfouiné sur le net et je suis tombé sur cette recette.

Elle la propose chaude, moi je l'ai servi froide sur des toasts de pain grillé, trop bon, pour l'apéro c'est parfait.

Par la même occasion, je participe au concours de "recette de" :https://recettes.de/defi-buffet

 

Préparation : 20 mn                         Cuisson : 25 mn                    Assez facile

 

Ingrédients :

* 750g de carottes épluchées et coupées en tronçons

* 2 tomates épluchées, épépinées et coupées en cubes

* 1/2 bouquet de persil et coriandre

* 2 ails pressés

* 1/2 càc de sel, de poivre, de cumin et de piment doux

* de la sauce piquante (selon le goût)

* 1/2 verre d'huile d'olive

 

Faire bouillir l'eau avec du sel, y ajoutez les carottes et laissez cuire. Les égoutter et réservez.

Dans une petite cocotte, mettez l'huile d'olive, l'ail pressé puis laissez dorer un peu. Ajoutez les tomates, le sel, le poivre, le cumin et le piment doux. Laissez cuire jusqu'à évaporation de l'eau.

Ajoutez les carottes puis mélangez tout en écrasant au presse purée ou alors à la fourchette pour obtenir une purée grossière.

Ajoutez finalement le persil, la coriandre et la sauce piquante, ajustez l'assaisonnement.

Et voilà c'est tout, alors pas d'hésitation.....

 

Ma minute d'histoire : Un long voyage
A l'origine, nos carottes sont blanches, plutôt maigrichonnes et ma foi fort peu appétissantes. C'est probablement, là encore les sources divergent, au cours des 1ers échanges et des conquêtes du moyen orient que nous arrivent d'Afghanistan de nouvelles variétés. Elles sont de couleur vive, issues de celles domestiquées et sauvages de cette région. Ainsi, on peut à peu près résumer comme suit leur long périple : d'Asie centrale elles arrivent en Asie mineure au Xème siècle, 2 siècles plus tard elles gagnent l'Espagne musulmane, avant de se répandre en Italie au XIIIème siècle, en France au XIVème. Depuis, toutes les variétés que nous cultivons sont issues de croisements entre ces anciennes sélections blanches présentes en Europe, et les nouvelles venues d'Afghanistan.
Les choses se précisent un peu ensuite. Au XVIIème Olivier de Serre et Nicolas de Bonnefons font clairement allusion aux carottes et pastenades de couleur, tandis que La Quintinie, l'immense agronome de Louis XIV évoque les variétés jaunes et blanches qu'il semble, comme nombre de ses contemporains, préférer aux rouges qui « tâchent le bouillon ».  (fermedesaintemarthe).

Publié dans apéro

Commenter cet article