Tarte aux fraises

Publié le par nathalie

recette trouvée sur le net "le journal des femmes"

recette trouvée sur le net "le journal des femmes"

Une super tarte réalisée avec les fraises du jardin.

Une bonne recette pour ce bon dessert, une couche de crème amande, une couche de crème pâtissière et une couche de fraises, tentant non?

Je vous l'accorde elle est un peu longue à faire mais le résultat final est pas mal du tout, adoptée à l'unanimité.

Les proportions sont pour un moule à tarte de 22 à 24 cm.

 

Préparation : environ 50 mn                 Cuisson : 20 à 25 mn               

 

Ingrédients :

pour la pâte :

* 200g de farine                                                             * 1 oeuf

* 100g de beurre mou                                                    * 55g de sucre glace

* 1 pincée de sel

Dans la cuve du robot, crémez le beurre mou (coupé en dés) le sucre et le sel. Ajoutez l’œuf puis la farine et mélangez jusqu'à l'obtention d'une boule. Filmez votre pâte et réservez au frais pendant 30 minutes.

 

Pour la crème pâtissière :

* 20cl de lait                                                                      * 30g de sucre

* 1 jaune d'oeuf (32g)                                                       * 16g de maïzena

* 20g de beurre  

Pendant ce temps, préparez la crème pâtissière.  Faites bouillir le lait. Dans un saladier faites blanchir les jaunes et le sucre. Incorporez la maïzena et mélangez. Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange en fouettant doucement. Reversez le tout dans la casserole et faites cuire jusqu'à ce que la crème s'épaississe. Attention à ne pas la faire brûler, fouettez constamment et à feu doux. Incorporez le beurre coupé en dés, mélangez afin qu'il soit entièrement fondu (le beurre est facultatif mais rend la crème pâtissière plus veloutée et lisse). Filmez la au contact et faites la refroidir complètement.   

Sortez votre pâte et abaissez-la, foncez un cercle à tarte de 22cm et piquer le fond. Laissez le reposer 15 minutes au frais. Moi je l'ai mise 5 mn au congel avant de la mettre au frais, elle se tient mieux à la cuisson.

Pour la crème d'amandes :

* 60g de beurre pommade                                                   * 60g de sucre glace

* 60g d'oeufs (j'en ai mis 2 petits)                                        * 4g de maïzena

* 60g de poudre d'amandes

Préchauffez votre four à 180°c. Pendant ce temps préparez la crème d'amandes. Mélangez le beurre pommade avec le sucre glace. Ajoutez au fur et à mesure les œufs. Incorporez la poudre d'amandes et la maïzena, mélangez. Vous devez obtenir un appareil lisse (mais attention à ne pas trop le travailler) Remplissez votre fond de tarte avec la crème d'amandes et enfournez 20 à 25 minutes à 180°c. Laissez refroidir sur une grille.

Pour la garniture et les finitions :

* 500g de fraises                                                                    * 30g de sucre

* 2.5cl d'eau                                                                              * 1 feuille de gélatine

* pistaches (que vous aurez torréfiée à la poêle et coupées en 2.

Pendant ce temps réalisez votre nappage maison. Faites trempez la gélatine dans de l'eau froide. Faites cuire le sucre et l'eau afin d'obtenir un sirop (attention à ne pas faire caraméliser). Ajoutez la gélatine ramollie et essorée. Laissez refroidir. Garnissez votre fond de tarte de crème pâtissière ( la délayer un peu avant ). Coupez vos fraises en deux et disposez-les joliment sur la tarte. Parsemez d'éclats de pistaches torréfiées. A l'aide d'un pinceau, nappez la tarte avec votre nappage maison. Elle va briller et devenir irrésistible!!!!

Servir frais.

 

Nous on s'est régalé, à la découpe on voit très bien les 3 couches, alors pas d'hésitation, un peu longue mais à tomber....

 

Ma minute d'histoire :

Depuis la Préhistoire, l’homme consomme des fraises issues de fraisiers sauvages, les fraises des bois (Fragoria Vesca). Les premières mises en culture datent du XIV siècle avec la plantation de 12000 fraisiers dans le jardin du Louvre. Il s’agissait là de fruits très parfumés mais avec un très petit calibre.

Au XVIe siècle, les explorateurs qui découvrirent l’Amérique s’émerveillèrent devant la grosseur des fruits. C’est probablement Jacques Cartier qui introduisit en France le fraisier écarlate ou fraisier de Virginie (Fragaria Virginiana). Il se répandit en Angleterre et en France notamment en Bretagne.

AU XVIIIe siècle, Amédée François Frézier, envoyé par Louis XIV en mission d’espionnage sur les fortifications espagnoles au Chili et au Pérou découvrit des fraisiers aux fruits blanchâtres peu savoureux mais très gros. A son arrivée en France seulement 5 plants avaient résisté à la traversée mais Ils ne donnèrent pas de fruits. Ils furent multipliés grâce aux stolons et envoyés dans de nombreux jardins botaniques. Les seuls cas de fructification de la « Blanche du Chili » eurent lieu lors de la proximité d’autres espèces de fraisiers dont le fraisier de Virginie. Cet hybride issu de deux fraisiers américains naquit de façon parfaitement aléatoire sur le continent européen, il fût nommé fraiser ananas (Fragaria ananassa Duch. du botaniste A.N. Duchesne) en rapport avec son arôme qui rappelle celui de l’ananas. Il est à l’origine de nos variétés actuelles. C’est ainsi de façon empirique que naquit la sélection variétale, chaque croisement donnait une variété et celle-ci était multipliée par stolons. Le fraisier moderne était né! (lafraisedelabaule).

Publié dans dessert

Commenter cet article